Douce symphonie

Découvrez les tonalités acidulées de Orange Bitters

Lire la suite
Douce symphonie

L’Orange Amère est une proposition diaboliquement tentante. Qui ne succombe pas à un cocktail festif et pétillant, dont les notes d’agrumes riches et vivaces virevoltent sur un fond sombre ? L’orange est le fruit de Noël par excellence. Même Scrooge l’avare se radoucit devant Bob Crachit autour d’un Smocking Bishop, le punch populaire à base d’oranges amères dans la littérature de Dickens. Les Scandinaves aussi l’utilisent dans leur vin chaud, le glögg, et sa peau vient donner une note singulière à leur pain d’épice de Noël. L’incarnation de l’esprit de Noël.

Oh oui, l’orange amère est tout aussi spéciale pour nous. En plus de toutes ses qualités, elle est le point commun entre Henri VIII et l’Ours Paddington : ils partagent le même amour pour la marmelade, ingrédient incontournable du petit-déjeuner anglais. Selon la légende, la marmelade d’orange devrait son nom à Marie, reine d’Écosse, qui en aurait consommé comme remède contre le mal de mer : « Marie est malade » donna le mot « marmelade ». Ce n’est probablement pas vrai, mais elle n’est plus là pour le démentir…

L’orange amère, l’ingrédient principal de la marmelade, a fait le tour du monde pendant des siècles avant de se faire une place de choix dans nos placards. La plante trouve ses origines en Chine et en Inde, et s’est ensuite progressivement propagée jusqu’en Europe.

Les Romains aimaient particulièrement utiliser l’huile d’orange amère dans leurs remèdes naturels (parmi toutes ses vertus, elle atténue la fatigue). Mais c’est entre le Xe et le XVIe siècle qu’elle serait arrivée en Europe occidentale. Les Maures l’auraient apportée en Espagne, puis les Espagnols l’ont emportée avec eux aux Amériques.

Cultiver les oranges était autrefois considéré comme une activité très chic. Les orangeries du 17e au 19e siècle ne se trouvaient que dans les établissements les plus en vue et elles étaient un symbole de richesse. Vous voyez ? L’orange amère a suffisamment de qualités pour avoir sa propre maison.

Dans l'esprit de notre Orange Bitters bougie, qui est apparue pour la première fois l'année dernière. Son caractère citronné, enveloppé de bois de santal et d’ambre, se diffuse dans votre intérieur pour se faire un chemin tout en délicatesse jusque sous le gui.

Découvrir l’histoire